Le chef de délégation azerbaïdjanais à l’AP Euronest s’est plaint des députés arméniens

Le chef de délégation azerbaïdjanais à l’Assemblée parlementaire (AP) Euronest, Elkhan Suleymanov a lancé un appel au président de Parlement Européenne, Martin Schultz, coprésident de l’Assemblée parlementaire de l’Euronest, Kristian Vigenin, coprésident Borys Tarasyuk et membres du Bureau.

L’APA vous présente le sujet de l’appel :

M. Borys Tarasyuk, coprésident de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST

M. Kristian Vigenin, coprésident de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST

Cher président Schultz,

Chers co-présidents,

Chers membres du Bureau

Je tiens à remercier encore une fois tous les participants de la 2ème Session Ordinaire de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST qui a eu lieu le 2-4 avril 2012, à Bakou, Azerbaïdjan, pour leur très fructueuse et constructive participation, tant le Parlement européen les délégués et les membres des parlements de nos partenaires de l’Est. Tenir cette session en Azerbaïdjan a été un signal d’amitié et d’égalité entre les pays de l’Union européenne et le partenariat oriental et je suis sûr que c’était un pas dans la bonne direction.

Nous estimons qu’il est important de noter que bien que les défis peuvent apparaître dans le développement de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST, il est très important de rester attaché à des valeurs fondamentales et des principes qui est à la base de cette initiative. Donc, pour nous, la liberté de parole et d’expression est d’une importance primordiale. Accueillir ces hôtes distingués dans notre capitale signifie pour nous une occasion pour informer, communiquer et présenter aux délégués développement économique et social de l’Azerbaïdjan.

Il est important de noter qu’à aucun moment au cours de nos efforts sur les compromis, les rapports et les décisions de l’Assemblée parlementaire Euronest, nous n’avons fait aucune mention de notre délicate et difficile situation, et nous avons le sentiment que notre dévouement au bon fonctionnement de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST mérite une certaine attention.

Au cours de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST session, nous avons effectué des mesures particulières pour assurer la sécurité de la délégation arménienne à Bakou, qui étaient heureux de la sécurité assurée par la partie azerbaïdjanaise de haut niveau professionnalisme. Et M. Vahan Hovhannisyan, Président de la délégation de l’Arménie, a admis que “ils remarqué aucune agression de la part des députés azerbaïdjanais, les travailleurs chargés de la sécurité et de la population, d’une manière générale.” Ainsi, nous avons essayé d’être inclusif hôte, de s’occuper de la sécurité et le bien-être de tous nos invités, y compris de la délégation de l’Arménie, et je crois que nous avons réussi à faire cela.

Malheureusement, je dois dire que, après la session, au cours de conférences de presse à Erevan, la délégation arménienne a exprimé distorsion opinions en ce qui concerne les cours de la session et a tenté de jeter le doute sur les résultats de la session. M. Vahan Hovhannisyan, Président de la délégation arménienne, affirme que “la délégation arménienne était complètement isolé de médias et parlementaires européens” et que ce n’est qu’en utilisant son “secret révolutionnaire astuces”, il a réussi à donner une interview. En ce qui concerne ce point, je tiens à indiquer que l’interview de M. Hovhannisyan a été publiée dans tous les journaux Azerbaïdjanais et diffusés dans “News” des programmes des chaînes influents de télévision.

Il a abusé du haut niveau l’hospitalité, de l’absence d’hostilité et de l’attitude loyale à l’égard de membres de la délégation arménienne par citoyens Azéris et appelé le Haut-Karabakh comme “nos montagnes” (c’est-à-dire Montagnes arméniennes), et diffusé une provocation indiquant que « les citoyens azéris ne semblent pas désireux de mourir dans ces montagnes”.

Le Président de la délégation arménienne stipule que “toutes les institutions de l’état et les organismes avaient des cartes Haut-Karabakh inclus sur les murs. Ainsi, les autorités s’efforcent de rappeler aux gens l’idée du “Grand Azerbaïdjan,” des choses qu’ils veulent oublier.” En ce qui concerne ce sujet, je tiens à souligner que l’indépendance de l’état d’Azerbaïdjan a été reconnue par la communauté internationale au sein des frontières de l’ex-URSS. Par conséquent, le Haut-Karabagh est une partie inséparable du territoire de l’Azerbaïdjan des deux aspects historiques et juridiques, et nos cartes sont tout à fait les mêmes avec celles qui peuvent être trouvés sur les murs de toutes les organisations internationales, notamment l’ONU, l’OSCE, l’OTAN, et les autres. Il est absurde de faire de telles allégations en public et il ne contribue qu’à prouver l’hostilité constante négative et intentions des représentants arméniens vers notre pays tout en négligeant l’avis de toutes les organisations internationales.

Le président de la délégation arménienne jette le doute sur les opinions de M. Ilham Aliev, le Président dela Républiquede l’Azerbaïdjan, de l’Arménie – Azerbaïdjan Haut-karabakh conflit exprimé dans son discours lors de la séance plénière. Je voudrais rappeler que, dans son discours, le Président Aliev portées à l’attention des membres de l’Assemblée les faits qui ont été confirmés dans les résolutions prises par les organisations internationales, y compris le Conseil de sécurité de l’ONU et de son Assemblée générale, le Parlement européen et l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, en ce qui concerne ce conflit, appelés actes criminels contre des civils de Khojaly sur 25- du 26 février de 1992 comme un acte de génocide et le génocide de Khojaly “comme un acte de barbarie et incarnation du fascisme”.

Ainsi, il est absolument inacceptable que nos collègues arméniens émettent des accusations dénuées contre le Président dela Républiqued’Azerbaïdjan disant qu’il “gagne dividendes politiques par belliciste”. Le Président Ilham Aliyev a déclaré à plusieurs reprises des différentes tribunes que, bien quela Républiqued’Azerbaïdjan ait le droit de légitime défense, il est important de réaliser solution pacifique du conflit et, par conséquent, de poursuivre le processus de négociations.

Monsieur le Président, chers co-présidents,

Au cours de la réunion du comité des affaires sociales de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST dans l’Arménie du mois de février, nos hôtes à Erevan nous entouraient avec haut-parleurs, des cartes et des images, qui ont falsifié les faits historiques, et ont été, en principe, totalement contre le droit international et plusieurs résolutions des Nations Unies. Réunions ont eu lieu dans les salles avec la carte des territoires azéries occupée étant représenté comme la partie de l’Arménie. Toutefois, afin de ne pas mettre en danger les activités de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST nous avons préféré à coopérer à la réalisation d’objectifs de cette institution. Par conséquent, nous n’avons pas réagi à de tels actes de provocation.

Au cours dela Bakousession de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST, les membres de la délégation arménienne ont distribué trois livres pour les membres de l’Assemblée, qui contiennent de l’Azerbaïdjan la propagande. La partie azerbaïdjanaise n’a pas réagi face à ces provocations, et afin de ne pas jeter de l’ombre sur les activités de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST et de réussir à faire la fin de la deuxième session et afin d’atteindre les objectifs de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST.

Monsieur le Président, chers co-présidents,

Nous sommes donc surpris et déjà vu de voir que nos collègues arménien ont répondu à nos efforts à travers leur point de vue sur le 4 avril. Ils ont essayé d’injustement endommager de Bakou session de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST ce qui a été très apprécié par les membres de l’Assemblée et coprésidents de ces aspects à la fois politiques et techniques.

La Sessionde Bakou de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST et ses bons résultats ont montré une fois encore que l’Azerbaïdjan est un pays pacifique, ouvert à la coopération avec tous. Il est parmi les priorités de notre pays pour atteindre les objectifs de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST. En outre, nous pensons que notre droit de respecter le droit international et les valeurs européennes devraient être protégés et respectés, que devrait-il être pour tous nos partenaires et amis de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST. Nous exhortons donc nos collègues à ne pas permettre ce triste épisode de mettre en péril tous nos travaux jusqu’à présents dans le cadre de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST.

La délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST invite la délégation arménienne qui regrette de ne pas avoir été en mesure d’entraverla Bakousession de cette institution, de mettre fin à toute forme de partialité et les déclarations provocantes ainsi que la propagande anti- l’Azerbaïdjan et les invite à respecter les résolutions de toutes les organisations internationales qui reflètent l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan. En outre, nous leur demandons instamment de poursuivre leur coopération afin de parvenir à une plus grande partie des résultats de l’Assemblée parlementaire de l’EURONEST.

Bien cordialement,

Elkhan Suleymanov,

MP, vice-président de la dite EURONEST PA

Le Président de la délégation azerbaïdjanaise à l’EURONEST PA

Bənzər mövzular

La provocation du député arménien empêchée dans la réunion de la Commission de suivi de l’APCE
La lettre du député de Chamakhy Elkhan Süleymanov aux autorités du Parlement européen
Le mémorandum d’information de la rapporteure du projet de résolution du député de Chémakha, Elkhan Süleymanov, a été remis à l’audition
Pourquoi l’Azerbaïdjan devrait-il continuer à adhérer à l’Assemblée parlementaire Euronest?