Elkhan Suleymanov

Elkhan SuleymanovCurriculum Vitae d’Elkhan Suleymanov,

candidat aux élections parlementaires du Milli Medjlis de la République d’Azerbaidjan,

à Chemakha, dans la 85ème circonscription

 

Suleymanov Elkhan est né en 1940, dans le village d’Hacali, dans la région de Gueuytchaï. En 1953, après 7 ans de scolarité, il est entré au Technicum Pédagogique de Gueuytchaï, à la faculté pour préscolaires, et a terminé ses études en 1958. Dans les années 1961-1966, il a poursuivi ses études à la faculté de culture et d’éducation de l’Institut du Théâtre d’Etat de l’Azerbaidjan. Pendant ses études supérieures, Elkhan Suleymanov a mené une carrière de pédagogue en qualité d’enseignant dans les écoles n°7 et n°25 de Bakou.

Elkhan SuleymanovCurriculum Vitae d’Elkhan Suleymanov, candidat aux élections parlementaires du Milli Medjlis de la République d’Azerbaidjan, à Chemakha, dans la 85ème circonscription

 

Suleymanov Elkhan est né en 1940, dans le village d’Hacali, dans la région de Gueuytchaï. En 1953, après 7 ans de scolarité, il est entré au Technicum Pédagogique de Gueuytchaï, à la faculté pour préscolaires, et a terminé ses études en 1958. Dans les années 1961-1966, il a poursuivi ses études à la faculté de culture et d’éducation de l’Institut du Théâtre d’Etat de l’Azerbaidjan. Pendant ses études supérieures, Elkhan Suleymanov a mené une carrière de pédagogue en qualité d’enseignant dans les écoles n°7 et n°25 de Bakou.

En 1966, Elkhan Suleymanov a été nommé directeur du club de Fioletov du “Comité du Syndicat des employés de l’Industrie alimentaire de l’Union des Syndicats de la République”, et a travaillé à ce poste jusqu’en 1979. Grâce à sa grande activité, ce club s’est transformé en un vrai foyer de culture et de professionalisme où beaucoup d’artistes – musiciens, compositeurs, chanteurs – ont fait leurs premiers pas de créateurs. Les travaux des artistes sortis de ce club étaient connus dans tout l’Azerbaidjan.

C’est en tant qu’organisateur et de mécène que l’activité d’Elkhan Suleymanov s’est développée dans les domaines de la culture, de l’art, et de l’éducation. Dans les années 1981-1982, il a été directeur de la maison des Ecrivains, dépendante de l’Union des Ecrivains, de 1982 à 1985, il a été directeur général “d’Azerattraction”auprès du Ministère de la Culture, de 1985 à 1989, il a été directeur du cinéma “Nizami” à Bakou.

 

Pendant 23 ans, E. Suleymanov a travaillé sans interruption comme responsable de différents établissement de culture, et dans le domaine du développement et de la diffusion de la culture, de l’art et du cinéma azerbaidjanais, pour découvrir les jeunes talents et leur mettre le pied à l’étrier. Pendant ces années, il a créé de bonnes conditions pour la formation de nombreux jeunes gens, et les a soutenu. Des dizaines de jeunes formés dans les centres de culture dont il était le dirigeant travaillent aujourd’hui avec succès dans les théâtres, les cinémas, sur la scène musicale; certains sont des artistes connus, d’autres sont même décorés du titre d’artistes du peuple. En 1987, en Azerbaidjan,  il avait été un des organisateurs du festival de films internationaux; sous sa direction, des travaux de reconstruction générale ont été réalisés au cinéma “Nizami”, et ce lieu est devenu un des centres artistiques de la capitale.

Beaucoup de livres dans le domaine de la littérature et de l’art, avec de gros tirages, ont vu le jour grâce aux fonds personnels d’Elkhan Suleymanov. 

 

Dans les années 1990-1998, Elkhan Suleymanov a occupé le poste de directeur général du secteur azerbaidjanais de “l’Université Russie-Etats-Unis”. Dans les années 1990-1993 quand notre pays était en état de guerre et à l’époque de la transition, Elkhan Suleymanov a participé activement à la résolution du problème de l’approvisionnement alimentaire, et avait fait venir dans le pays de plus de 100 000 tonnes de sucre, de blé, de produits céréaliers et d’autres produits alimentaires en Azerbaidjan. Pendant la guerre, au cours des années 1990-1993, il a envoyé des centaines de tonnes de produits alimentaires et de vêtements au front , destinés aux unités militaires.

 

Dans les régions de Gueuytchaï, d’Aghsou, de Kurdemir, Elkhan Suleymanov a amenagé  2500 hectares de vergers de grenade, il a reconstruit les routes, il a fait réparer les conduites d’eau et enfin, a assuré un emploi à 850 familles.

 

Successeur des activités charitables de son défunt grand-père, connu dans tout le Chirvan comme un mécène et un homme éclairé, Elkhan Suleymanov a fait ériger des monuments en l’honneur du poète azerbaidjanais Ali Karim et du martyr Ismet Qayibov. Il a fait reconstruire la mosquée historique du village de Qaraman ainsi qu’une route de 7 km, a prodigué ses aides à plus de 300 familles de martyrs dans les années 1993-1996, il a accordé une bourse à 150 élèves des écoles de Gueuytchaï, il a financé les études de beaucoup de jeunes gens pour qu’ils poursuivent leur études supérieures dans notre République, aux Etats-Unis et dans les pays d’Europe, il a aidé à financer les traitements médicaux de nombreux malades.

 

En 2005, il a fondé l’Association d’aide au développement de la société civile (AVCIYA) et a réalisé plusieurs projets avec le responsable de cettte Association. Il a publié des recueils consacrés au génocide de Khodjali –“Génocide de Khodjali. Le génocide de Khodjali: un million de signatures  et une demande”, “Choucha une région ancienne de l’Azerbaidjan”, “Deux photos -conversation sur une tragédie”, “les faits historiques contre le mythe arménien”, qui ont été diffusés auprès des Parlements des Etats-Unis et des pays d’Europe, et envoyés dans les bibliothèques les plus réputées de la planête.

 

Dans le cadre du projet “Le génocide de Khodjali: un million de signatures et une demande”, un million de signatures de citoyens azerbaidjanais ont été rassemblées et il en a été publié un livre envoyé aux Parlements des grands pays. Les témoignages des témoins de la tragédie de Khodjali ont été collectés et ont été publiés en russe, en anglais et en azéri. Dans le cadre du projet “Bakou-ville héroïque” l’engagement de la capitale de l’Azerbaidjan pendant la Deuxième Guerre mondiale a été présenté encore une fois à la communauté internationale.

 

Cette organisation (AVCIYA) a organisé des missions d’observation lors des élections ou du référendum et des “exit-poll”, elle a conduit plusieurs projets consacrés aux Droits de l’Homme, à la liberté d’expression, à l’économie, à l’écologie, aux problèmes de la Caspienne, et des conférences internationales. Ainsi l’AVCIYA, par ses activités diversifiées, contribue à la formation de l’image de notre pays au niveau international et au développement de la société civile en Azerbaidjan.

 

Elkhan Suleymanov a pris un congé pour se porter candidat aux élections législatives du 7 novembre 2010.